Les panneaux japonais

Panneaux japonais intérieur

Vous l’aurez sans doute compris, le panneau japonais est originaire du pays du Soleil Levant. Se présentant sous la forme d’un mur coulissant qui fait partie de l’architecture d’une habitation nipponne depuis le 13e siècle, cette structure autrefois appelée Shoji est à l’origine conçue avec du papier de riz enchâssé sur une trame de bois. En plus d’optimiser l’espace réduit des pièces à vivre, la cloison japonaise crée une certaine intimité, protège du vent et fait le lien entre l’espace extérieur, c’est-à-dire le jardin japonais et l’intérieur de la maison. Fabriqué en papier peint ou en bambou, le panneau devenait plus opaque et se faisait connaître sous l’appellation de Fusuma. Nombreux sont les personnes qui installent ces cloisons comme alternative aux rideaux.

Un large choix de rideaux japonais

Aujourd’hui, le panneau japonais s’adapte à la déco et aux particularités de l’architecture contemporaine. Son opacité offre en effet plusieurs variations de lumière. Le rideau tamisant crée ainsi une ambiance feutrée. Le voile garde en revanche la lumière, tout en garantissant une certaine intimité. Le rideau occultant empêche pour sa part l’entrée des rayons du soleil dans une chambre le matin, tandis que les rideaux japonais « screen » vous aide à lutter contre les fortes chaleurs.

Fonctionnement des panneaux coulissants

Pour des raisons d’esthétique, le panneau japonais est avant tout monté sur un rail en aluminium laqué accueillant des porte-tissus montés sur des chariots avec roulettes où sont fixées les trames de tissu grâce à des attaches velcro. Les panneaux japonais sont commandés manuellement. Chaque bande de tissu se déplace en effet de manière indépendante sur sa propre voie, afin de vous permettre d’adapter son utilisation en fonction de l’ensoleillement ou de vos besoins en termes de cloisonnement. En fonction de la structure du logement, la fixation des panneaux coulissants se fait soit directement sur les murs, soit au niveau du plafond. Il faut également savoir que les panneaux japonais sont faciles à entretenir. En général, une simple éponge ou un chiffon doux suffit pour enlever les éventuelles taches aussi bien au niveau des tissus que des mécanismes.

Quelles utilisations ?

Comme dit précédemment, le panneau japonais vous aide avant tout à maîtriser la luminosité. Un modèle occultant filtre la totalité des rayons lumineux afin de faire le noir complet dans une pièce. En revanche, le panneau tamisant vous protège des regards, tout en gardant un maximum de clarté. Le panneau japonais cloisonne un espace ou sépare une pièce en deux zones bien distinctes, comme un salon et une salle à manger ou une chambre et un dressing. Dans ce cas, vous privilégierez le dispositif à glissement solidaire. Le déplacement d’un panneau entraînera celui des autres. Vous pouvez aussi l’utiliser seul pour dissimuler une étagère ou pour faire office de porte coulissante pour votre dressing. Disponible dans une infinité de couleurs et de matières, le panneau japonais apporte une touche zen et un design contemporain à votre déco.

N’hésitez pas à parcourir l’annuaire du site pour trouver un professionnel qualifié qui se chargera d’installer vos panneaux japonais.

Pour en savoir plus :

Articles en relation